Accueil...
Douces Pensées...
Mes Oeuvres...
Ma biographie...
Futures Expositions...
Presse & Media...
Mon Livre d'Or...
Mes Cotations...
Mes poèmes...
Mes Animaux...
Mes Ami(e)s...
Mes Photos...
Mes soirées...
Cannes...
Alicia...
Mes liens...

Contacter Martine

JE DÉDIE CE SITE À MON PÈRE
...:: ARTHUR JUNG ::...


Si aujourd’hui vous pouvez admirer mes œuvres…
Je le dois à Arthur, mon père qui m’a transmis ce don…
Ce matériau resté si longtemps dans cette cave…
Ne pouvait que finir ainsi sur mes tableaux…

C’est peut-être pour combler son absence…
Que j’ai commencé à faire quelques dessins…
C’est peut-être pour défier le temps…
Que je l’ai fixé à jamais sur une toile…

Les souvenirs nous poussent à écrire…
Des mots qui nous font tant souffrir….
Ce goût amer de la vie qui s’éteint…

Soudain, tu te souviens…
De leurs joies quand ils t’embrassaient…
De leurs rires quand tu les amusais…
De leurs émotions quand ils t’enlaçaient…

On oublie le temps qui passe…On se rappelle de leurs visages…
On pense à eux sans relâche…On vit dans la rage...

Arthur JUNG & Irène MEIER sont certainement en train de rire…
André MEIER & Isabelle MATTER coulent peut-être des jours heureux…
Didier CHEVALIER & Angèle SANTARELLI  sont enfin réunis pour s’aimer librement…
Dominique CIZINSKY joue sûrement aux échecs…
Josiane SCHONECKER & Patrick, le mari de Marie, protègent leurs enfants…
Charles FEIPEL & Patrick MANCINELLI pêchent au bord de la moselle...
Vincent MOES & Mafalda LEEB regardent leur comique préféré...


SON ALTESSE SÉRÉNISSIME

LA PRINCESSE DIANA SPENCER

DIANA date naissance 1961

31 JUILLET 1997 à 24 h 30 PONT DE L'ALMA PARIS...




Si je devais mourir un jour,
Et vous laisser ici encore un peu,
Ne soyez pas comme les autres,
Qui douloureux, anéantis, veillent longtemps,
Devant la poussière muette et pleurent,

Pour moi,
Regardez de nouveau la vie et souriez,
Et forcez votre cœur et votre main tremblante,
A réconforter d’autres cœurs que le votre,

Continuez pour moi,
Ces tâches qui m’étaient chères,
Et alors, peut-être,
Pourrai-je ainsi vous consoler, 
Diana...

Achevez pour moi,
Ces combats éternels,
Aidez ces cœurs meurtris de tant de blessures,
Et pansez leurs cicatrices restées ouvertes,
Écoutez ces âmes perdues de douleurs,
Et donnez leur votre force pour guérir,

Et vous découvrirez,
Que tout cet amour donné avec tant de bonheur,
Vous sera mille fois rendu,
Lorsque vous verrez dans leurs yeux,
La lueur étoilée de la sérénité…

Martine